Bibliographie Danse et culture latine Salsa

Bibliographie datant des années 2003

En français

« La salsa et le latin jazz », Isabelle Leymarie, PUF, 1993, Collection Que sais-je ?, no 2742. Une introduction rapide qui ne se limite pas à Cuba.
« Ma Salsa défigurée », nouvel ouvrage du sociologue vénézuélien Saul Escalona, qui analyse cette fois-ci la représentation que se fait le public français de la Salsa. Paru chez l’Harmattan, 2002 – Prix :15€.

« Cuban Fire », Isabelle Leyrnarie, Outre Mesure, 1997. Une étude de l’apport des musiciens cubains dans te jazz et la musique américaine. L’évocation de la salsa new-yorkaise est sérieuse et documentée, mais la partie Cuba à verifier.

« Musiques cubaines », Maya Roy, Cité de la musique-Actes Sud, 1998. La meilleure approche en français. Très complet, en particulier pour la rumba et les musiques rituelles. Accompagné d’un CD d’exemples musicaux choisis avec soin.

La salsa/Saul Escalona préf. Claude Fell, Rémy Kolpa-Kopoul.Pa’ bailar mi gente, un phénomène socioculturel.Harmattant 05/06/1998 de Escalona Saul. Symbole, à travers la musique et la danse, de la fête et de la joie, la salsa exprime aussi les difficultés du quotidien. De ce fait, c’est une production sociale. Panorama historique de la salsa depuis ses origines cubaines, et analyse des textes et thèmes des chansons. Destiné à un public connaisseur et motivé. Format 22×14 cm 176 pages.

« Le Guide essentiel de la salsa » de José Manuel Gomez trad. de l’espagnol Christian Pelegero Monleau. Ed. Mascara 18/05/1996 à Valence (Espagne), Format 28 x 21 cm 160 pages en couleur. Une analyse biographique des piliers de la salsa que sont Ruben Blades, Willie Colon et Hector Lavoe. On retrouve l’histoire du mambo et du boogaloo ainsi que les courants successifs de la musique cubaine. Destiné à tout public.

« Les musiques cubaines », de François-Xavier Gomez Ed Librio du 1999. Prix 10 F

« Fiesta Havana », de L. Acosta, O. Cossard, R. Espi, H. Orovio, aux éditions Vade Retro.

« Cuba, les musiques des dieux », Isabelle Leymarie, Ed. du Layeur, 1998 prix : 129 Francs.

« Cuba et la musique cubaine » + 1 CD, Isabelle Leymarie, Chênes, 1999 prix : 240 Francs.

En espagnol

Música Cubana, de Areyto a la Nueva Trova, cristóbal Diaz Ayala, Ediciones Universal, Miami, I993. La plus complète des histoires de la musique cubaine, par un érudit installé à Porto Rico.

Maria Teresa Vera, Jorge Calderón, Letras Cubanas, La Havane, 1986. La biographie de la grande dame de la trova.

« Origines de la música cubana », Tony Evora, Alianza, Madrid 1997. Un travail de documentation considérable.

« Rita Hontaner », Ramón Fajardo, Letras Cubanas, La Havane, 1993. Une brève évocation de  » la Única « .

« Del Canto y el Tiempo », Argeliers Leon, La Havane, 1974. L’œuvre maîtresse d’un spécialiste cubain, aujourd’hui disparu.

« Cubanos en la Musica », Mayra A. Martinez, Letras Cubanas, La Havane, 1993. Recueil d’entretiens avec des personnalités de la musique, dont bon nombre sont aujourd’hui disparues.

« Benny Moré », Raul Martinez Rodriguez, Letras Cubanas, La Havane, 1993. Une courte biographie du « sonero mayor « .

« Pasión de Rumbero », Mafia del Carmen Mestas, Punvill Libros, Barcelone,1998. Une série de portraits de figures de la rumba, fourmillant d’anecdotes et d’informations inédites.

« Diccionario de la Música Cubana », Helio Orovio, Letras Cubanas, La Havane, 1992. La nouvelle édition contient les biographies de nombre de musiciens exilés que la censure avait expurgées de la version de 1981.

La Africania de la música folkórica de Cuba, Fernando Ortiz, Universidad de Las Villas, 1965. Le véritable père des études afrocubaines (1881-1969). Un monument d’érudition.

« La Salsa ? ». José Artega (1990). Intermedio Editores. Calle 93 no 20-17. Bogota, Colombia. 189 paginas.
« Salsa Caribe ». Maria Virtudes Nunez-Ramon Guntin. Editiones Cubicas. Madrid, Espana (Arpa Folk).
« Qué es la Salsa ? ». Sergio Montana (1992). Editiones salsa y cutura. Apartado aéreo 67975. Médellin, Colombia. 200 paginas.

Vous aimerez aussi...