La musique salsa

Nous avons visité un peu les généralités et l’ histoire salsa, découvert un sens propre (celui du mélange des mélanges à un instant de l’ histoire en un lieu donné), un sens large (celui des mélanges précurseurs) …. Sans occulter le sens commercial, mais plus musicalement que peut-on dire (en se limitant au label salsa)?
La rythmique …. Oui bien sur… la clave, on y consacrera un article tellement c’ est caractéristique.

La Habanera, c’ est la senteur du futur tango, mélangeant déjà les rythmes africains à une mélodie hispanique, un peu d’ odeur de la sévillane, flamenco.

Le Boléro, évolution de la Habanera, langoureux, sensuel, tout en gardant un petit air hispanique (n’ y a-t-il pas un boléro connu en Espagne, certes différent mais …), mais abandonnant quelque peu une certaine arrogance matadoresque, la rythmique de clave se renforce, la sensualité change d’ expression, se fait plus douce.

Son, Guajira, Danzon, beaucoup de différence musicales ? non, même origine rythmique, même origine mélodique, même outils instrumentaux, disons que le procédé de mélange est quelque peu différent c’ est tout, l’ interprétation pourrait-on dire, l’ utilisation aussi. La guajira est un mélange rustique, simple, les son et danzon plus «cultivés». Loin du boléro, non pas vraiment non plus, mais l’ odeur hispanique s’ oublie encore un peu plus (on trouvera d’ ailleurs des boléro-son, rumba-boléro). Tous sont de nature douce, petites percussions, cordes, voix, voire clarinettes, flutes, ou parfois une trompette en soliste mais jamais les sections percutantes de cuivres qui plus tard caractériseront l’ orchestration du mambo. De la sensualité dans ces musiques, de l’ émotion, du jeux, émotionnel, sensuel, voire langoureux mais pas triste, c’ est le bonheur sensuel.

Le Rythmo Nuevo, Mambo, c’ est l’ évolution son, danzon vers l’ orchestration puissante, à l’ image des big-bands de jazz, l’ émotion ne s’ en perd pas, ni même la sensualité mais la puissance des sections de cuivres apporte un dynamisme, le swing se renforce, le bonheur sensuel délicat laisse la place à une sensualité plus brulante.

Le chachacha, c’ est l’ évolution du mambo vers un rythme plus aisé pour les danseurs, toujours sensuel, plus joyeux que ses ainés, plus insouciant.

La salsa alors, on y retrouvera plusieurs mélanges,
Le mambo, un peu dépoussiéré, mais … mambo musicalement, souvent un peu classé à part .. et pourtant …., tellement salsa et tellement maître qu’ on n’ ose pas le mettre dans le sac salsa qui aurait pu garder le nom de mambo si le business ne s’ en était pas mêlé.

la salsa conciente (Rubens Blades), cette salsa débute la déclinaison, sous une musique douce et sensuelle (qui retrouve un peu le son), on y retrace la vie, la politique, on pourrait dire que c’ est la « chanson à texte » de la salsa.
la salsa classique (célia Cruz), la salsa romantica, c’ est un retour à la sensualité plus musicale, l’ émotivité sensorielle, des textes romantiques, des arrangements équilibrés entre douceur et dynamisme ponctuels. On l’ appelle aussi mambo à New-York (mais un Mambo peut-être adouci), on l’ appelle aussi Portoricaine en Europe.
La salsa casino, C’ est une version, toujours sensuelle mais plus dynamique, percuttante, ça bouge, plus « jeune » pourrait-on dire. On l’ appelle aussi Cubaine.
La salsa Colombienne, très dynamique également.
La Timba, cette version qui se voulait d’ identité propre et labellisée salsa maintenant tourne vers l’ hyper dynamisme, voire funky, même rap.
Et tout ce qui n’ est pas internationalisé…

Dans toutes ces musiques ci dessus, un trait d’ expression commun, c’ est la sensualité, alliée au jeux, on joue on chante avec cœur, on est dedans, on vie, on oublie la tristesse, c’ est coloré, et quand il y a de la voix c’ est plutôt en Espagnol.
La structure musicale …. Commune à tous, phrase de 2 mesures à 4 temps, intonation question (mesure 1) suivi de réponse (mesure 2), associée à une rythmique de clave et autres percussions, c’ est un monde de la polirythmie.

Et la latin house ou latin pop, mélange de tout ce qui peut faire …. De l’ argent, sensuel si besoin, dansable, jolie voix, joli garçon, joli fille.. en Espagnol c’ est plus in, plus lover. Musique tendance, voire commerciale mais sommes toute assez dans l’ esprit sensuel de la salsa.

Par Jean Yves Ménard. (04/2002)

Vous aimerez aussi...