la Salsa Romantique ou Romantica

Pendant qu’en France on écoute les classiques de la Salsa et que la mode cubaine dicte le goût au plus grand nombre, New York et l’Amérique Latine suivent la voie de la Salsa Romantica. A la fin des années 70 : la salsa oublie ses images de la vie dans le « barrio » pour des thèmes plus sentimentaux . La plupart de la promotion est réalisée pour une salsa très propre, plus moderne et très romantique. Des musiciens comme Rey Ruiz, Franky Ruiz, Tito Rojas, El canario, Domingo Quinones, Tony Vega, Johnny Rivera, La India, Jerry Rivera et la star montante de ce courant musical Victor Manuelle, sont les artistes de la salsa écoutés aujourd’hui. A Paris on préfere les groupes plus agressifs de « salsa gorda » ou « caliente » comme Willie Colon, Oscar de Leon, toute la vague cubaine ou les groupes locaux tels que Yuri Buenaventura, Orlando Poleo ou Eduardo Vals. L’influence de la salsa romantica s’inscrit parfaitement dans cette mode latine que nous vivons actuellement et le marché de la salsa augmente en Amérique Latine, aux U.S.A et en Espagne. Les années 90 ont vu des artistes de Hip-Hop, house (La India, Marc Anthony) retourner à la musique latino américaine, ils font partie de cette nouvelle vague de stars qui apportent à la salsa de nouveaux sons et de nouvelles images.

Quelques artistes de la salsa romantica …

Tony Vega
En 1998, Tony Vega devient le premier artiste a signer avec le label RMM. Tony Vega démarre sa carrière solo après sa participation dans le groupe d’Eddie Palmieri a New York. Dans l’album « la verdad » la voix de Tony a valu à Palmieri son cinquième Grammy Award. Le son caractéristique des disques RMM trouve son origine dans la salsa qui swingue, élégante, moderne, simple et fraîche, on retrouve tous ces ingrédients dans les disques de Tony Vega . Gilberto Santa Rosa et Tony Vega ont partagé la scène pendant neuf ans, en chantant côte à côte dans le groupe de Willie Rosario. Willie était très strict, exigeant et discipliné, une dure école qui aura à Gilberto et à Tony valu une grande partie de leur succès actuel.Tony Vega a eu trois disques de platine, et un disque d’or. Son album « si me miras a los ojos » est un grand favori des amateurs de salsa romantica.

Marc Anthony
Marc Antony rempli le Madison Square Garden à lui tout seul ! Pour la première fois, dans l’histoire de la musique latino américaine, un « salsero » rempli les 50 000 places du Madison Square Garden. Marc Anthony a été rejoint sur scène par Ruben Blades, Ednita Nazario, Paul Simon, Franky Negron et Yomo Torro. En première partie de ce grand concert, Victor Manuelle, nouvelle révélation de la salsa romantica, a réalisé une remarquable prestation. En s’affichant en tête de liste de la plupart des hits parades salsa du monde, Marc Anthony est devenu incontestablement la plus grande star de la salsa de ce moment. Son nouveau disque « contra la corriente » dépasse déjà les ventes de 500 000 copies.

Johnny Rivera
Johnny Rivera a débuté avec le « Grupo Fascinacion » et fait ses armes par la suite avec les musiciens de « Conjunto Clasico ».Il est surtout connu en France grâce à sa participation au concert de la « combinacion perfecta » produite par Ralf Mercado. Le titre qu’il chante en duo avec Ray Sepulveda « no vale la pena » en 1995 a fait que son disque « cuando para la lluvia » devienne disque de platine. Son premier tube comme artiste individuel « necesito una amiga » fut une production Puerto Rico- New York et fut arrangé par Sergio George. Son dernier album « dejame intentarlo » est produit par le compositeur-trompettiste Humberto Ramirez.

Par C. Gomez

Vous aimerez aussi...