Merci

Merci tout d’abord à la musique…..à mes parents, à tous mes professeurs et chefs d’orchestres qui m’ont donné le gout et des bases musicales avec sérieux.

Merci à mes divers profs de danses latines (les bons) qui m’ont bien montré cette flamme émotionnelle, rythmique et sensuelle des danses latines en général.

Merci à Delphine, ma prof initiatrice de danse salsa qui m’a donné mes premières vibrations dans cette danse, et qui, je dois dire, me faisait craquer devant son élégance stylistique.

Merci aussi à plusieurs écoles/profs de danse (ironique) qui m’ont conduit à creuser le sujet de par leur consternante pauvreté culturelle et technique du sujet qu’ils enseignaient, leurs « affirmations » très contradictoires, fantaisistes et manifestement peu étayées, et certains par leur rythme très approximatif.

Merci à Joel, sérieux et compétent musicien, chef d’orchestre, pour m’avoir fait sentir au fil du temps un tas de subtilités jazzistiques et ….m’avoir bien identifié avec grande fiabilité le rythme, la clave de salsa et la place du temps fort dans la salsa (et donc par le fait palié à l’incompétence de dits profs de danse …. quelque peu légers).
Joel, mon sympathique chef d’harmonie amateur mais au fait …. un peu de pub… Joel… chef d’un orchestre pro de chez pro de rythm & blues…. je l’ai vu au Moulin de Sannois et qui va circuler.. allez y…. c’est de la musique, vous en prenez plein les tripes.

Merci à tout les sites web sérieux pour leurs informations et qui ont chacun bien considéré mes questions et remarques, dont à mon avis le plus ouvert et sérieux site salsalovers.

Merci à Catherine … qui s’intéressait bien au sujet et , à partir de mes premières analyses, s’y est intéressé, s’est intéressé au site salsalovers que je lui avais conseillé, a posé question pertinente sur question pertinente et ….m’a conduit à écrire tout un dossier compilant mes réponses et le résultat de mes analyses.

Merci à Hélène qui a pu profiter ensuite du dossier, qui l’a consulté avec attention, et qui m’a accompagné dans certaines découvertes de cours.

Merci à Frédéric, qui, du bout du monde, a pu lire certains articles et m’a fait part de son intérêt.

Merci enfin à Michel (directeur de salsalovers) et Carin (rédactrice de salsalovers) qui ont très sérieusement et toujours considéré avec compétence mes remarques et même publié carrément l’une d’elle. Merci à Michel, à qui j’ai transmis le dossier, de lire les articles de son oeil expérimenté et passionné, dossier qui se voulait purement informatif en circuit privé à l’origine mais dont Michel a trouvé des articles assez dignes d’intérêt pour tout lecteur public en les intégrant dans une rubrique de salsalovers, alors….. bonne lecture à tous.

Et l’histoire (le hazard de contact, communications fructives) a fait que ces articles, tant qu’à être publiés le sont par salsalovers pour qui j’avais eu plutôt un coup de coeur disons le par rapport à d’autres sites (néanmoins sérieux), …. coeur…passion…emotion, je ne suis pas le seul à le penser, il n’y a qu’à lire la rubrique courrier ou on trouve plusieurs phrases que j’aurais aimé écrire et dont certaines parlent de la danse comme j’espère en avoir parlé sous d’autres mots (et auxquels je pourrais y associer la musique).
« sa simplicité: une passion que vous communiquez »
« la salsa c’est comme l’amour… Prendre et donner du plaisir à son partenaire le temps d’une danse »
« et senti tout l’amour de la danse »
« il semble que danser n’est pas forcément bouger pour bouger, mais plutôt écouter et vivre la musique et la culture qu’elle transmet »
« aujourd’hui la salsa est à la mode mais rare sont les individus qui la dansent vraiment, soit cela se transforme en une compétition très frime ou show et pas toujours très élégante »
« le tien rayonne,….. l’amour de ce qui fait ce site La Salsa »
« site sympathique ….. »

Par Jean Yves Ménard. (05/2003)

Vous aimerez aussi...